Aller au contenu principal

Oman Rapport de pays

Niveau de risque du pays

Faible

Vue d'ensemble

Executive Summary

Le monarque absolu d'Oman, le sultan Qaboos, est décédé le 10 janvier. Il a été remplacé par son cousin Haitham bin Tariq, dont le nom a été désigné par Qaboos dans une lettre scellée. Il est peu probable que le sultan Haitham soit confronté à un défi ouvert au sein de la famille royale, étant donné la loyauté de l'armée envers le sultan plutôt qu'envers les membres de la famille royale. La continuité est probable pour la politique d'Oman visant à équilibrer les relations avec les États-Unis, l'Iran et les autres pays du Golfe. Qaboos a probablement choisi Haitham pour sa grande expérience de la politique étrangère.La frustration généralisée liée à la corruption, à la mauvaise gestion et au chômage - qui est d'environ 49% chez les jeunes - est susceptible d'alimenter des protestations à petite échelle, avec une probabilité plus élevée de critiques ouvertes à l'égard de Haitham qu'à l'égard de Qaboos. La frustration risque d'augmenter alors que le gouvernement cherche à limiter un déficit budgétaire en forte hausse résultant de l'épidémie du virus COVID-19 et de l'effondrement parallèle des prix du pétrole. Le Fonds d'investissement d'Oman, doté de 18 milliards de dollars, a été créé en juin 2020, en partie pour rationaliser les investissements étrangers en Oman.IHS Markit prévoit que le déficit budgétaire va presque tripler en 2020 pour atteindre 23 % du PIB (13,98 milliards d'USD), tandis que le PIB réel se contractera probablement de 1,5 %. Cela suppose un prix moyen du Brent de 28 dollars par baril et une réduction annoncée des dépenses de 10 % par rapport au budget initial de 2020. Le seuil de rentabilité du Brent d'Oman est d'environ 95 dollars par baril.Il existe un risque accru de fermeture du détroit d'Ormuz dans le contexte de l'impasse entre l'Iran et les États-Unis, par exemple à cause des mines navales déployées par l'Iran. Une guerre entre l'Iran et les États-Unis comporterait des risques élevés de tirs de missiles iraniens sur les bases aériennes et les installations d'Oman que l'Iran estime être utilisées par les forces américaines. Il y a peu de précédents de présence ou d'activités terroristes en Oman. Des services de renseignement et de surveillance robustes le long de la frontière omano-yéménite continueront à protéger le pays des retombées de la guerre civile du Yémen.

Operational Outlook

L'effondrement des prix du pétrole devrait perturber les dépenses publiques en matière d'infrastructures de transport et de logistique, environ 80 % des recettes publiques provenant toujours des hydrocarbures, bien que cette situation devrait s'améliorer à la suite de l'accord OPEP+ et à mesure que la demande se redressera avec l'assouplissement des restrictions liées au virus COVID-19. Les investisseurs étrangers doivent faire face à l'accent mis sur les exigences en matière de contenu local, notamment l'interdiction de visa pour les travailleurs étrangers qui doit expirer en janvier 2021. La corruption est très répandue dans le secteur public, notamment les paiements de facilitation et la petite corruption dans les services de première ligne.

Terrorism

Le transport maritime privé et commercial est de plus en plus menacé par les pirates somaliens dans la mer d'Oman, au large des côtes omanaises et près du golfe d'Aden. Le risque diminue pour se modérer à mesure que les navires se rapprochent des côtes omanaises, grâce à la présence d'un corps de garde-côtes petit mais efficace. Malgré des mesures de sécurité relativement robustes le long de la frontière omano-yéménite, le conflit au Yémen, où les djihadistes jouissent d'une liberté de mouvement sans précédent, comporte un risque modéré d'infiltration réussie par des militants capables de transférer à Oman des capacités d'IED ; néanmoins, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis resteront probablement des priorités beaucoup plus importantes pour les djihadistes.

Crime

Faible

Les niveaux de petite criminalité en Oman sont en hausse, bien qu'ils restent faibles par rapport aux normes régionales et se limitent normalement à des incidents à petite échelle. Les niveaux de criminalité n'affectent généralement pas les touristes, à condition que les précautions habituelles soient prises. Les objets facilement accessibles tels que l'argent liquide, les bijoux et les appareils électroniques sont particulièrement vulnérables au vol et ne doivent pas être laissés dans les chambres d'hôtel. Les vols de véhicules sont fréquents, en particulier lorsque les conducteurs entrent dans un magasin et laissent leurs clés dans leur voiture. Muscat a connu une augmentation de la fréquence des cambriolages résidentiels ces dernières années.

War Risks

Le principal défi d'Oman est d'équilibrer ses relations avec ses alliés occidentaux, l'Iran, et les autres États membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG). La capacité de médiation d'Oman entre l'Iran et les États-Unis, ainsi que son refus de participer à l'intervention militaire dirigée par les Saoudiens au Yémen, réduisent le risque de représailles militaires directes contre Oman en cas de conflit impliquant les États-Unis, l'Iran et/ou les États du Golfe, ou en cas d'escalade involontaire suite à des incidents navals mineurs entre les États-Unis ou d'autres États du Golfe et l'Iran dans la mer d'Oman ou près du détroit d'Ormuz.

Social Stability

Les grèves et les négociations collectives sont de plus en plus fréquentes dans les entreprises qui emploient une grande partie des Omanais. Les grèves peuvent durer des semaines si aucun accord n'est conclu.

Health Risk

Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé pour les voyageurs en provenance de pays présentant des risques de transmission de la fièvre jaune âgés de plus de neuf mois ainsi que pour les voyageurs ayant transité plus de 12 heures dans un aéroport situé dans un pays présentant des risques élevés de transmission de la fièvre jaune. 

Systématiquement

Hépatite A : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge d'un an. Pour les personnes nées avant 1945, ayant passé leur enfance dans un pays en développement ou ayant des antécédents d'ictère, une recherche préalable d'anticorps sériques (Ig G) peut éviter une vaccination inutile.

Hépatite B : la vaccination est disponible pour les enfants à partir de l'âge de deux mois.

Diphtérie, tétanos, poliomyélite : le vaccin doit être mis à jour si nécessaire (rappel tous les dix ans).

En fonction de la durée et des modalités du séjour

Fièvre typhoïde : si le séjour doit se dérouler dans des conditions d'hygiène précaires (pour les enfants : à partir de l'âge de deux ans).

Rage : pour des séjours prolongés en situation d'isolement (pour les enfants : dès qu'ils sont en âge de marcher).

Pour les enfants : toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français devront également être à jour. Dans le cas d'un long séjour, le BCG est recommandé dès le premier mois et le vaccin rougeole-oreillons-rubéole dès l'âge de 9 mois.

Natural Risks

La saison des pluies s'étend de mai à septembre dans l'extrême-sud et occasionne souvent des inondations à l'origine de graves accidents de la route.

Fin 2015, le sultanat avait été à plusieurs reprises frappé par des inondations, facilité par l'insuffisance voire l'obsolescence des infrastructures d'évacuation des eaux en zone urbaine.

Il n'est pas rare que des cyclones frappent le sultanat, notamment durant les mois de juin et septembre, (en début et fin de période de mousson). Le cyclone tropical Ashobaa avait frappé Oman en juin 2015 et provoqué des inondations importantes ainsi que des dégâts matériels considérables.

L'été, les très fortes chaleurs (plus de 50° Celsius) associées à une importante humidité (notamment sur la côte nord) mettent les organismes à très rude épreuve.

Des tempêtes de sable et de poussières peuvent survenir à tout moment et perturber les déplacements, les transports aériens particulièrement.

Transportation

Le réseau routier est bien développé. Les autorités sont strictes sur le respect du Code de la route. Des sanctions peuvent être appliquées à la moindre faute ; griller un feu de circulation entraine systématiquement l'arrestation et la détention du contrevenant pour 48 heures ainsi que la suspension du permis de conduire le temps que la procédure judiciaire aboutisse.

Les taxis n'ont pas de compteurs et sont disponibles à la demande sur tout le territoire. En règle générale, il faut négocier le prix du taxi avant d'embarquer, pour éviter les malentendus.

Conduire de nuit en dehors de Mascate peut être dangereux, le passage d'animaux sur la route étant fréquent.

La Compagnie Nationale de Transport Omanaise (ONT) assure des liaisons en bus entre les principales villes du territoire. Cette compagnie est fiable.

Practical Information

Climat

Le climat est méditerranéen (été chaud et sec, hiver doux) dans le nord et l'est du Sultanat, tropical au sud et à l'ouest, désertique au centre. L'été dure de mars à octobre et l'hiver de novembre à février. Les températures sont plus élevées entre octobre et avril (30°C environ). Dans la zone tropicale, des restes de mousson apportent de la pluie de juin à septembre. L'humidité est forte dans tout le pays (malgré une faible pluviométrie), sauf dans le désert où l'amplitude des températures est faible entre le jour et la nuit, contrairement à nombre de zones désertiques.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 968
Urgences: 999

Electricité

Voltage: 240 V ~ 50 Hz

Prises:

Niveau de risque
Critique Haute Moyen Faible Minimale