Aller au contenu principal

Trinité-et-Tobago Rapport de pays

Niveau de risque du pays

Moyen

Vue d'ensemble

Executive Summary

Les résultats complets des élections générales du 10 août 2020 à Trinidad et Tobago ont déclaré vainqueur le parti du Mouvement national du peuple (PNM), dirigé par le président Keith Rowley. Le PNM conserve le contrôle du gouvernement, ayant obtenu une majorité avec 22 des 41 sièges au Parlement, contre 19 pour l'opposition, le Congrès national uni (UNC). IHS Markit prévoit une baisse de 6,2 % de la croissance économique en 2020. L'économie de Trinidad et Tobago est trop dépendante du secteur de l'énergie, ce qui la rend vulnérable à la baisse des prix mondiaux des matières premières causée par une demande plus faible due à la propagation de COVID-19. Comme le secteur de l'énergie représente environ un tiers des recettes du gouvernement, la baisse des prix mondiaux des matières premières entraînera une augmentation du déficit budgétaire. Même si l'on s'attend à une baisse de la demande d'importations, la forte diminution de la demande d'exportations entraînera une détérioration significative de la balance des comptes courants de Trinidad et Tobago.Le tourisme représente environ 12 % du PIB et 17 % de l'emploi à Trinité-et-Tobago. Ce secteur a été durement touché par la pandémie et les voyages sont toujours limités. Les effets de la pandémie sur l'économie, notamment les restrictions sévères des dépenses publiques, la restructuration des institutions publiques et les fermetures d'entreprises, ajouteront des pressions politiques et économiques sur le gouvernement. Le pays devra trouver un équilibre entre une perte importante de ses revenus et la possibilité de fournir un financement d'urgence pour faire face à la pandémie du virus COVID-19.Les protestations contre les brutalités policières se sont répandues dans tout le pays en juin et juillet 2020. Les protestations ont été déclenchées par le meurtre de trois hommes par la police à Morvant le 27 juin. Des manifestations ont également eu lieu à Moruga le 3 septembre, après que la police ait tué un homme par balle. En raison de la propagation continue de COVID-19 dans le pays, la présence de la police dans les communautés est renforcée afin de contrôler le respect des réglementations. Ceci est susceptible d'augmenter le risque de nouvelles protestations.

Operational Outlook

L'environnement opérationnel est miné par une corruption de bas niveau, une bureaucratie étatique lourde, des niveaux de criminalité élevés et le mauvais état des infrastructures de transport. Les syndicats continueront d'exercer une forte influence sur les relations de travail et les actions syndicales resteront probablement une préoccupation fréquente, les secteurs vulnérables étant notamment l'éducation, le pétrole, les services publics et les télécommunications. Les risques de protestations et de grèves augmenteront probablement une fois que la crise COVID-19 actuelle se sera calmée.

Terrorism

Les risques de terrorisme seront élevés à Trinité-et-Tobago en 2020. Des attentats terroristes à grande échelle sont peu probables, mais les combattants de l'État islamique qui rentrent au pays et les acteurs isolés nationaux représentent un risque modéré en 2020. L'opposition affirme que quelque 400 Trinidadiens se sont probablement rendus au Moyen-Orient pour rejoindre l'État islamique depuis 2013, mais ces chiffres sont contestés par le gouvernement. Le groupe islamiste Jamaat Al Muslimeen (JAM) opère dans le pays et a organisé une tentative de coup d'État en 1990. Cependant, le groupe ne semble plus avoir la capacité ou l'intention de mener des attaques à grande échelle.

Crime

La violence liée aux gangs, due en partie au trafic de drogue, a augmenté, bien qu'elle touche rarement les voyageurs étrangers. On estime que plus de 200 gangs sont actifs sur les deux îles. La petite délinquance est fréquente, mais les touristes sont parfois victimes de crimes plus graves tels que des enlèvements, des agressions sexuelles, des meurtres et des vols à main armée. Cependant, en février 2020, un citoyen américain a été abattu à Petit Valley. En 2019, le ministère américain de la défense a classé Trinidad et Tobago parmi les 35 pays à haut risque d'enlèvement, les incidents ayant augmenté régulièrement depuis 2015.

War Risks

Les risques de guerre resteront modérés en 2020. sans qu'aucun litige frontalier maritime ne subsiste avec les voisins du Venezuela et de la Barbade. Il subsiste un potentiel de confrontations en mer à petite échelle entre des navires de pêche suspectés d'opérer dans des eaux non territoriales. Toutefois, le risque d'incidents dans le secteur du pétrole et du gaz a diminué, car les relations bilatérales se sont améliorées à la suite de plusieurs accords dans le secteur de l'énergie entre le Venezuela et Trinidad et Tobago ces dernières années. L'usage de la force par l'État restera probablement limité à des actions navales ou militaires contre des groupes criminels nationaux ou à des opérations internationales de trafic de drogue.

Social Stability

Haute

Il existe un risque élevé de manifestations à l'approche des élections législatives d'août 2020. La mise en œuvre de mesures d'austérité, notamment la réduction des subventions à l'emploi et au carburant dans le secteur public et l'augmentation des taxes sur les produits de base, a accru la probabilité de manifestations perturbatrices à grande échelle au cours de l'année prochaine, avec des barrages routiers, des pneus en feu et une violence limitée contre les forces de sécurité. L'hostilité à l'égard du grand nombre d'immigrants vénézuéliens entrant dans le pays est également susceptible de provoquer de violents affrontements entre les migrants et les manifestants anti-migrants. Les habitants des villes de garnison telles que Laventille et Beetham Estate sont susceptibles de réagir aux opérations de lutte contre la criminalité en bloquant l'autoroute de Beetham.

Health Risk

Vaccins exigés à l'entrée

Fièvre jaune : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé des voyageurs venant de pays où le risque de transmission de la fièvre jaune existe. Une seule dose du vaccin suffit pour conférer une protection à vie contre la maladie. Celui-ci doit être administré au moins dix jours avant l'arrivée dans une zone d'endémie afin d'être pleinement efficace.

Vaccins recommandés pour tout voyageur

Vaccins de routine : vérifiez auprès de votre médecin que vos vaccins de routine - à savoir les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio, la tuberculose, la grippe, la rougeole, les oreillons, la coqueluche, la rubéole et la varicelle - sont à jour.   

Vaccins recommandés pour la plupart des voyageurs

Hépatite A : le vaccin est administré en deux doses, à six mois d'intervalle. Il est efficace à presque 100 pourcent. L'OMS préconise d'intégrer le vaccin contre l'hépatite A dans le calendrier national de vaccinations pour les enfants âgés d'un an ou plus.

Typhoïde : le vaccin contre la typhoïde peut être administré par injection (en une seule dose) ou par voie orale (quatre doses). Le vaccin est efficace à 50-80 pourcent ; aussi, il convient de prendre toutes les précautions hygiéniques nécessaires lors d'un déplacement dans une zone à risque (cf. ne boire que de l'eau en bouteille, éviter les aliments insuffisamment cuits, se laver les mains régulièrement, etc.). Le vaccin injectable peut être administré dès l'âge de deux ans (six ans pour le vaccin oral).

Vaccins recommandés pour certains voyageurs

Hépatite B : l'OMS préconise que tous les nourrissons reçoivent la première dose dès que possible après la naissance (de préférence dans les 24 heures suivant l'accouchement). Cette première dose devra être complétée par deux ou trois autres du même type afin de terminer la série primaire. Les doses de rappel ne sont pas recommandées à tout âge.

Rage : la vaccination préexposition est conseillée pour les voyageurs se rendant dans des zones reculées et susceptibles d'être exposées à la rage (cf. régions ou environnements où la présence d'animaux errants - chiens, chats -, de chauves-souris et autres mammifères susceptibles d'être porteurs est avérée). Le vaccin est administré en trois doses sur une période de trois ou quatre semaines. La prophylaxie post-exposition est également disponible et doit être administrée dès que la personne a été exposée à un animal susceptible d'être porteur de la rage.

Fièvre jaune : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est généralement recommandé pour les déplacements vers les régions densément couvertes de forêts.

Natural Risks

La saison des ouragans s'étire de juin à fin novembre. Si Trinité est généralement épargnée par les cyclones, elle n'échappe pas toujours aux fortes précipitations, alors responsables d'inondations et de glissements de terrain. Une rare tempête tropicale a frappé le pays mi-juin 2017, entraînant des inondations et dégâts matériaux, notamment dans le sud de Trinité. 

Des glissements de terrain et des inondations répandues provoqués par des pluies torrentielles fin novembre et début décembre 2016 ont détruit les routes et ponts du nord de Trinité, constituant une des pires catastrophes naturelles des cinquante dernières années.

Mentionnons pour conclure que Trinité-et-Tobago se trouve dans une zone sismique active, située sur la même faille géologique qu'Haïti.

Transportation

Les routes sont généralement asphaltées, les autoroutes en bonne état. Cependant, de nombreux axes secondaires sont en mauvais état ; certains sont étroits et sinueux, particulièrement dans les régions montagneuses du nord de Trinité, créant des conditions dangereuses. Par ailleurs, les accidents de la route sont courants sur l'autoroute de Port-d'Espagne à San Fernando ainsi que sur les routes menant à l'aéroport international de Piarco.

Du fait de la criminalité préoccupante évoquée plus haut, il est recommandé de rouler avec les fenêtres fermées et les portières verrouillées.

Les moyens de transports publics disponibles dans le pays incluent les taxis privés, les taxis routiers, les maxi-taxis (fourgonnette) et les autocars. Il est conseillé de ne voyager qu'en taxi privé ; il est préférable d'utiliser les taxis qui attendent devant les grands hôtels plutôt que de les héler dans la rue. Négociez le tarif de votre course avant le départ. En outre, les taxis privés sont banalisés, mais identifiables à leur plaque d'immatriculation, qui commence par la lettre H ; n'utilisez pas les taxis non officiels, dont les plaques commencent par la lettre P.

Dans cette ancienne colonie britannique, les voitures circulent à gauche Les stations-services sont souvent fermées la nuit.

Le trafic aérien domestique est sûr.

Practical Information

Climat

Le climat est chaud (30°C en moyenne) et humide. La saison sèche s'étend de janvier à mai. Lors de la saison des pluies (juin à décembre), la chaleur couplée à une plus forte humidité rend l'atmosphère parfois étouffante. Les côtes est et nord des deux îles sont les plus arrosées. Trinidad-et-Tobago est à l'abri des cyclones d'automne.

Numéros utiles

Indicatif téléphonique: 1 868
Police: 999
Ambulances: 990

Electricité

Voltage: 115V ~ 60 Hz

Prises:

Niveau de risque
Critique Haute Moyen Faible Minimale